furoshiki

Le furoshiki est une technique de pliage de tissu japonais utilisés pour emballer toute sorte de choses.

Histoire

L’histoire des furoshiki remonte a l’ère Nara (710 – 794), on les utilisait alors pour emballer les objets de valeur. puis durant l’ère Heian (794 – 1185) ils sont essentiellement utilisés pour envelopper les vêtements, ils sont alors appelés koromozutsumi, qui signifie « emballage de vêtement ».

Le nom actuel, signifiant «étalé au bain », date de l’époque Muromachi (1336 – 1392)  et s’est ensuite généralisé lors de l’ère Edo (1600 – 1868), On l’utilisait pour emmener les affaires nécessaires ou les vêtements dans les sentō (bains publics). Son utilisation s’est ensuite beaucoup développé pour l’emballage de toutes sortes d’objets du quotidien jusqu’à l’après-guerre ou son utilisation tombe en désuétude, au profit des sacs plastiques.

Aujourd’hui le ministère de l’environnement et des associations écologiques japonaises tentent de remettre le furoshiki sur le devant de la scène. il est considéré comme un moyen moderne et respectueux de l’environnement de transporter ses affaires. Il est même devenu le symbole du mottainai, concept japonais consistant au rejet du gaspillage.

Couleur, motifs et tissus

Traditionnellement les furoshiki étaient rectangulaires, de nos jours ils sont essentiellement carrés, par facilité de production et d’utilisation, et bien que tous les tissus puissent être utilisés, se sont le coton, la soie et la viscose qui le sont principalement.

Les couleurs et les motifs du furoshiki  varient en fonction d l’occasion, de la saison et, pour un cadeau, de la personne à qui est destiné le présent. Pour les évènements heureux, les teintes rouge, doré,  vert et bleu clair plutôt utilisées alors que les tons plus foncés sont plus appropriés pour les évènements tristes. Une exception, le violet, qui est symbole de longévité, peut être utilisée pour n’importe quelle situation.

Tout comme les couleurs, les motifs eux aussi on eux une signification et sont utilisés pour des occasions précises. On utilisera des motifs floraux, ou ayant un lien avec le végétal dans certaines circonstances et des motifs plus animaliers dans d’autres cas

  • La fleur de cerisier sakura au printemps.
  • La feuille d’érable momiji en automne.
  • La fleur de prunier ume, le pin matsu, le bambou take et les vagues seigaiha, symboles de bon présage.
  • Le motif d’arabesques karakusa associé à du vert symbolisant le bonheur.
  • Le chrysanthème kiku symbole de vertu et de longévité.
  • La pivoine botan symbole de noblesse.
  • Le lapin usagi porte-bonheur, souvent combiné avec les plantes d’automne et la pleine lune.
  • La grue tsuru représente la victoire et apporte les bonnes nouvelle (motif approprié pour les naissances et les mariages).
  • Le coquillage kai-awase symbole de fidélité maritale (utilisé pour les mariages également).

Forme et pliage

Il existe des centaines de façon de plier son furoshiki, la plus facile étant bien sûr l’emballage d’un objet carré.

  • Hirazutsumi pour une boîte carrée ou rectangulaire,
  • Hikkake-zutsumi pour une boîte allongée,
  • Kakushi-zutsumi pour une boîte carrée ou rectangulaire, nœud caché,
  • Otsukai-zutsumi pour une boîte carrée ou rectangulaire, nœud apparent,
  • Bin-zutsumi pour une bouteille,
  • Entou-zutsumi pour un objet long et cylindrique,
  • Suika-zutsumi pour un objet rond,
  • Etc.

Et parce qu’un dessin vaut mieux qu’un long discours, voila une image en provenance directe du ministère de l’environnement japonais montrant quelques types de pliage.

Voilà, vous savez maintenant comment emballer vos cadeaux d’une manière originale qui surprendra surement son destinataire, comment transporter vos produit de bain à la plage ou à la piscine,  ou comment vous faire un petit sac rapidement quand vous commencez à être chargé(e).

En cadeau, une petite vidéo trouvé sur le net faite dans un magasin de furoshiki de Kyoto

Fermer le menu